Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 17:58

Grève des enseignants

Le 31 Janvier 2012 une grève dans l’enseignement est annoncée.
Nos enfants seront-ils gardés comme la loi oblige les mairies à assurer ce service ?

 

Fermeture de classe à l’école Prévert à Beuvry

Dans l’avenir de l’artois du Jeudi 26 Janvier, nous apprenons qu’une classe maternelle de l’école Prévert doit fermer.

 

Madame le Maire s’est bien gardée de nous le dire à l’occasion de la cérémonie des vœux. Qu’a-t-elle entrepris pour éviter cette fermeture ? Elle qui était dans l’enseignement, elle doit connaître le filière pour éviter ce désagrément !


Vraiment Beuvry est une ville qui change !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Beuvry Avenir - dans Actualité de Beuvry
commenter cet article

commentaires

Pugwash 30/01/2012 19:45


Etant donné que nos si cher(e)$ élu(e)$ ne se sentent pas obligé(e)s d’expliquer les choses, cette action ne risquant pas de leur rapporter grand’chose si ce
n’est la démonstration de leurs petits pouvoirs malgré leurs affirmations lors des meetings de campagne, voici une page à imprimer et à garder sous le coude.


 


Ça pourra servir en conseil d’école ou municipal…


 


Une ouverture ou une fermeture de classe


est une mesure dite de « carte scolaire »


 


La carte scolaire repose sur une analyse des effectifs des élèves, à partir de laquelle sont répartis les postes d'enseignant.


 


Les mesures de carte scolaire du premier degré (écoles maternelles et
élémentaires publiques) consistent à ouvrir ou fermer des écoles et des classes, ou encore à regrouper des écoles. Il s'agit d'une compétence partagée
entre l'État et les communes.


 


La création et l'implantation d'une école (choix de la localisation,
construction, aménagement de locaux), ainsi que la suppression d'une école, relèvent d'une décision du conseil municipal.


 


Par ailleurs, l'affectation du ou des emplois d'enseignants correspondant relève de l'Inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'Éducation
nationale.



L'ouverture et la fermeture d'une classe, dès lors qu'elles n'entraînent pas la création ni la suppression d'une école, ne nécessitent pas de décision du conseil municipal.


 


La décision d'ouvrir ou de fermer une classe, donc d'ajouter ou de retirer un poste d'enseignant, relève de l'Inspecteur d'académie.


 


La préparation de la carte scolaire dure environ un an.


 


Elle commence dès le mois d'octobre pour se terminer dix mois plus tard dans les jours qui suivent la rentrée.


 


En octobre,          pour le premier degré (écoles
maternelles et élémentaires), des prévisions concernant les effectifs des élèves de l'année suivante sont effectuées dans chaque département par l'inspection académique. Ces prévisions sont
ensuite validées par le rectorat et le ministère.


 


En décembre,      le ministère notifie à l'académie le nombre de postes
d'enseignants dont elle disposera pour l'année scolaire.


                                
Le rectorat répartit ce nombre de postes entre les départements, puis l'Inspecteur d'académie décide de l'implantation des postes d'enseignants, donc du nombre de classes, dans les différents
établissements du département.


                                
Cette répartition est soumise au comité technique paritaire académique (C.T.P.A.), puis au comité technique paritaire départemental (C.T.P.D.).


                                
Cette instance est appelée à donner un avis sur les mesures proposées par l'inspecteur d'académie.


                                
Les comités techniques paritaires sont composés pour moitié de représentants de personnels et de représentants de l'administration.


 


Les maires sont consultés sur les mesures envisagées pour leur commune.


 


En février,             un
Conseil Départemental de l'Éducation Nationale (C.D.E.N.) est réuni. Cette instance comprend, outre les membres de droit (le Préfet, le Président du conseil général) , des élus, des
représentants des personnels, des usagers (parents d'élèves et associations complémentaires de l'enseignement public).


               &nbs

Beuvry Avenir 31/01/2012 15:41



Merci Pugwash pour ces précieux renseignements.



Daniel 30/01/2012 10:28


Maitre vénéré: le maire ne fait pas son travail et surtout ne respecte pas la loi

Maître vénéré 29/01/2012 20:50


Personne ne peut s'opposer aux fermetures de classes: c'est une décision du chef de l'état.


L'académie de Lille va avoir le plus grand nombre de fermetures en France.


Quant à la garderie des enfants lors d'une grève, elle est organisée par le maire qui , dans notre cas, ne fait pas son travail.

Pugwash 29/01/2012 13:49


Tiens, l'enfant du pays laisse fermer une classe à Beuvry ?


Alors qu'elle seule était, selon elle, en mesure de comprendre les problèmes... et d’agir pour ses concitoyens…


Trois ans, une maison pour tous mais avec quelques petites pièces déjà réservées, une base nautique à 1 euro symbolique noyée et bientôt olympiquement enterrée,
une piscine aux nageurs remerciés et promptement coulée, des sécurités non respectées plus tard qu’en est-il ?


Comme c'est étrange.


Anecdote : dernièrement à Béthune, un membre du gouvernement était de passage pour souligner la politique en faveur de l'aide aux familles.


Là aussi fermeture annoncée. Donc manifestation symbolique.


Notre élue si médiatique d'habitude (mais uniquement lorsque le public est acquis et bien canalisé) avec d'autres était invitée à venir manifester pour montrer
sa désapprobation de ses annonces.


Hélas, comme eux, elle avait sûrement beaucoup d’autres choses à faire de plus gratifiant et cumulant ailleurs.


Pas d’annonce dans la presse, pas de photo…


Qu'en était-il de la militante ce soir-là ?


Qu'en était-il de l'ex-enseignante ce soir-là ?


Qu’en était-il de la cumularde aux postes de décision ?


Moralité fort probable : quand on aime trop les bonnes tables, il devient vite difficile de réellement critiquer les maîtres de maison qui vous
convient à partager le festin…


Bizarre, comme c’est bizarre…

Sisyphe 28/01/2012 14:42


à Mauvais esprit : je ne pense pas que vous avez un mauvais esprit, mais vous avez surtout une très bonne réflexion !


Beuvry stagne !!! Beuvry n'arrive pas à faire venir des
familles malgrè les constructions à tour de bras !!!
Mais comment voulez-vous ?


On ferme la piscine.


On ferme les écoles en cas de grève (contre la loi).


On ferme des commerces......


On n'ouvre toujours pas de crèche !


Du coup, moins de familles, moins d'enfant : une classe en moins !


Ce qui me rassure c'est que certains commence à l'ouvrir (leur g....) pour dénoncer que Beuvry n'est pas si réenchantée que le prétend son amie du parti !!!


 


Ha si ! Nadine (pour les intimes) ouvre des trucs :


Elle ouvre des vannes pour envoyer de l'eau aux amis PS de Lens et le 19 décembre elle a ouvert la vanne
pour envoyer de l'eau vers Beuvry.


Elle ouvre une maison pour " tous " (?) suite à des travaux couteux dans un batiment qui aurait du être vendu.


Et puis elle va ouvrir des pont levis aussi.


Si on compte la maison pour " tous " et les ponts on avait la moitié du prix (réel) pour ouvrir une piscine !!!





 

Bienvenue Sur Notre Blog

  • : Beuvry Avenir
  • Beuvry Avenir
  • : Beuvry Avenir est une association de la loi 1901. Son but est de construire un cadre d’expression, de réflexion et d’action pour toutes les personnes intéressées par le développement et l’avenir de leur commune.
  • Contact

Recherche