Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 16:12

 

Dans  la presse du 3 Février 2012 on peut lire que :    

 

Les pendules ont été remises à l’heure ?

 

Rendons à Robert ce qui appartient à Robert.

 

Les vérités refont surface sur l’exactitude des faits au niveau des subventions. Certaines personnes ont l’art de s’attribuer le travail des autres. Cette coutume n’est pas que beuvrygeoise même si encore cette fois-ci ce sont les Beuvrygeois qui en pâtiront, et doublement. Une première fois par mensonge. Une seconde fois par manque caché d’entrées dans les caisses (Mme le maire a omis de dire que les subventions demandées par la municipalité précédente sont arrivées juste après son élection).

Mais encore une fois, par la faute de qui ?                                                               

Donc si on comprend bien ce n’est pas parce que le PS a repris Beuvry et que Mme Lefebvre en soit le Maire, que les subventions ont augmenté.

 

Au contraire d’après ce que l’on peut lire dans la presse de ce jour, elles auraient plutôt baissé !

 

Tout dépend par quel bout de la lorgnette on veut obliger à regarder… Toujours cette histoire de lentille déformante qui couvre la surface des eaux troubles.

 

Vous considérez que c’est seulement un  peu vache ?

 

Mais ce sont tous les Beuvrygeois qui se font traire !

 

Si on lit la presse (VDN) on s’aperçoit qu’entre le 22 Janvier et le 3 Février 2012, il apparaît une baisse de la subvention de 30€ par habitant.

L’opposition élue devrait s’investir plus activement dans ce genre d’intervention. Quand y aura-t-il des contre-vœux pour la piscine, le tramway, etc.

 

Et nous avons l’espoir que ces dossiers seront effectivement et consciencieusement suivis, qu’ils auront de votre part droit à toute la publicité qu’ils méritent.

 

De telles méthodes, avanies envers tous les Beuvrygeois doivent être l’objet de votre réelle attention !


Partager cet article
Repost0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 20:46

 

C’était la fête au parc de la Loisne, les gros calibres étaient présents !

 

Combien ce rassemblement va-t-il encore nous coûter ?

Quel personnel a t-il été mis au service de cette fête ?

Combien de Beuvrygeois ou d’associations Beuvrygeoises n’ont pas obtenu de salle depuis 4 ans, alors que les salles sont disponibles pour des rassemblements politiques (comme les primaires socialistes, ou autres festivités du parti) sur le dos des contribuables ?

 

 

La presse relate la présence de 400 personnes, mais il ne s’agit pas là d’un exploit et nous sommes conscients que ce ne sont pas 400 Beuvrygeois.

Percheron, Génisson, Dupilet, Janquin, toujours les mêmes. La fédération PS du Pas de Calais n’a pas renouvelé ses éléphants. Toujours la même ménagerie.

 

 

« Apprenez ce discours à vos enfants et petits enfants » disaient-ils en parlant de la prestation de F. Hollande au Bourget.

 

Nous à Beuvry Avenir on leur apprend autre chose :

Á une certaine période, Beuvry n’existait plus, elle avait été fusionnée avec Béthune par une équipe incompétente qui avait comme patron Noël Joseph dont l’ombre porte encore sur les vœux du parti socialiste.

Nous nous souvenons aussi que nous faisions du porte à porte afin de faire signer une pétition aux Beuvrygeois pour que Beuvry retrouve sa liberté et son indépendance.

 

« C’est une femme droite comme un I qui réenchante l’avenir de Beuvry » s’enflammait M. Janquin !

Nous nous souvenons aussi que Nadine Lefebvre, « droite comme un I », passait derrière nous pour prêcher la fusion. !

 

Aujourd’hui c’est « droite comme un I » et sans scrupule qu’elle est prête à revendre Beuvry ?

Pas besoin de faire Science-Po, ni même l’école du parti pour faire un constat :

Son élection au poste de Maire n’aura été qu’un tremplin pour accéder à d’autres fonctions.

 

Bien venu chez les chtis ?

Noël Josephe nous voit, il va nous souhaiter une bonne année en Flamand s’est exclamée Mme Gémisson. Nous ne comprenons pas le Flamand.

 

On pouvait s’attendre à des mouvements de terrain si l’on pompait (éventuellement à notre insu) sous le territoire de Beuvry mais de là à passer du bassin minier à la Flandres, c’est un vrai séisme !

 

En ce qui concerne la politique, nous ne doutons pas que M. Josephe avait des qualités, mais

pour la ville de Beuvry dont il était maire, il a « tellement bien » géré les finances qu’il a dû nous vendre à Béthune sans même demander l’avis des habitants.

Beuvry était très endettée, Béthune avait besoin de terrains pour s’étendre.

M. Joseph et son équipe (dont Nadine Lefebvre) n’ont pas cherché plus loin et ont procédé à la fusion de communes qui s’est faite par une délibération approuvée par la majorité PS des 2 conseils municipaux concernés.

Voilà comment fin 1993 nous avions perdu identité et liberté.

Merci M. Josephe.

Bien sûr, les plus jeunes se diront que « c’est du passé » mais bon nombre de Beuvrygeois qui ont vécu cette période ne peuvent oublier cet épisode douloureux.

Néanmoins, et malgré toutes les magouilles la défusion a eu lieu (à l’initiative de Beuvry Avenir).

 

M. Janquin qui a rendu hommage à Mme Lefebvre en s’enflammant pour celle qui venait d’accueillir les militants du PS dans une commune où une victoire collective a permis de reprendre une ville qui n’aurait jamais du quitter la gauche.

Il n’empêche que pendant les 10 années que la ville « a quitté la gauche », gérée de ce fait par une équipe apolitique, cela lui a permis de retrouver une santé financière appréciable dont bénéficie aujourd’hui Mme Lefebvre et sa majorité.

 

Nous ne voulions pas revenir sur le passé, mais là, on s’y sent obligés.

 

Sur le journal « la Voix du Nord » de ce vendredi 27 Janvier, on peut voir une photo des militants de la fédération socialiste. En y regardant de près on peut s’apercevoir qu’il ne s’agit pas de perdreaux de l’année.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 17:58
Grève des enseignants

Le 31 Janvier 2012 une grève dans l’enseignement est annoncée.
Nos enfants seront-ils gardés comme la loi oblige les mairies à assurer ce service ?

 

Fermeture de classe à l’école Prévert à Beuvry

Dans l’avenir de l’artois du Jeudi 26 Janvier, nous apprenons qu’une classe maternelle de l’école Prévert doit fermer.

 

Madame le Maire s’est bien gardée de nous le dire à l’occasion de la cérémonie des vœux. Qu’a-t-elle entrepris pour éviter cette fermeture ? Elle qui était dans l’enseignement, elle doit connaître le filière pour éviter ce désagrément !


Vraiment Beuvry est une ville qui change !

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 11:01

Après que le secrétaire général de mairie ait présenté les vœux au nom du personnel communal aux élus et à l’assemblée, nous avons eu droit au défilé de photos sur écran. Rien ni personne n’a été oublié. Tous les mois dans le bulletin municipal nous avons les mêmes !

 

Puis, Mme le maire a souhaité une bonne année à tout le monde, elle a retracé les réalisations de 2011 et exposé les projets de 2012.

 

 

En dehors de tout ce que doit faire normalement une municipalité...
Nous avons apprécié :

Une pensée pour Pascal Mayer, conseiller municipal de l’opposition qui actuellement a de sérieux ennuis de santé.

 

 

Le dévouement des associations et la générosité des Beuvrygeois pour le téléthon qui ont permis de rassembler une somme de plus de 11.000€.

 

Pour 2012 : pas d’augmentation du taux des impôts pour notre ville... comme l’ont toujours fait aussi M. Hazebrouck et M. Bouque précédents maires de Beuvry.

 

La construction du béguinage qui faisait partie du programme électoral de Mme Lefebvre, annoncé au début de mandat, abandonné pendant 3 ans et reparaissant aujourd’hui. Ce béguinage sera-t-il un jour une réalité ?

 

La mise en place de 2 indicateurs de vitesse qui, nous l’espérons inciteront les conducteurs à lever le pied.

 

Les prestations de l’harmonie de Beuvry. Ne dit-on pas que la musique adoucit les mœurs !

 

 

Nous n’avons pas apprécié :

Présenté comme un exploit, le ramassage des encombrants, alors que beaucoup de communes offrent ce service très utile à leurs administrés. Ramassage qui faisait aussi partie du programme électoral de Mme le Maire et qu’elle met en place 3 ans après son élection juste après l’annonce de la fermeture définitive de la piscine.

A quand le prochain, peut être dans 3 ans juste avant les élections municipales ?

 

Puisque nous venons d’évoquer la fermeture de la piscine, nous déplorons aussi le manque de projet à ce sujet. Une nouvelle piscine serait la bienvenue et ne couterait pas aussi couteuse qu’on a bien voulu nous le faire croire (voir notre article à ce sujet).

 

Pas de crèche non plus !
Dommage pour les parents de très jeunes enfants qui, avec toutes les nouvelles constructions seront de plus en plus nombreux.

 

 

Mme Lefebvre nous a démontré avec tableau à l’appui que depuis son élection, les subventions pour Beuvry avaient augmenté. En 2007 elles étaient de 24€ par habitant, et depuis 2008 elles sont de 79€. Les autres villes de même importance ont en moyenne 66€ par habitant. Pourquoi ? Peut être nous répondra-t-on que les dossiers avant 2008 étaient mal ficelés.
Ce serait étonnant. M. Hazebrouck ayant hérité en 1997 d’une commune au bilan financier catastrophique a fait la chasse aux subventions possibles. Les dossiers en ce temps là, comme maintenant, étaient élaborés par les élus et le personnel. Personnel aussi compétent hier qu’aujourd’hui.

 

 

Pour terminer ce qui fache, Mme le Maire a aussi parlé de la situation en France en accablant l’actuel président de la République. Ce n’était pas son rôle en la circonstance puisque dans la salle il y avait parmi l’assemblée toutes sortes de courants politiques.

 

Peut être se croyait elle déjà au congrès du PS ?

 

 

Dans l’association Beuvry Avenir nous sommes apolitiques et heureux de l’être.

Tout en étant conscients de la crise grave que traverse notre pays, il faut laisser le libre choix aux Beuvrygeois de voter comme ils le veulent en leur âme et conscience. C’est comme cela que nous concevons la liberté des citoyens.
Pour une commune c’est le même chose, elle doit pouvoir décider ce qui est bien pour ses habitants sans contrainte ni contre partie et pour cela elle ne doit pas être assujettie à un parti politique quel qu’il soit.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 11:28

DSCN4781

 

Le Samedi 14 Janvier 2012, Beuvry Avenir présentait ses vœux sous forme de doléances

 

C’est devant une salle comble des sympathisants de l’association apolitique et de personnes intéréssées par les questions de développement et d’avenir de leur ville que Beuvry Avenir présentait ses vœux. En préambule Serge Griboval, président de l’association, a donné connaissance des évènements qui seront organisés en 2012, Sept réunions dans l’année (environ toutes les Six semaines).

Deux randonnées sont prévues les 18 Mars et 21 Octobre.Le repas annuel aura lieu le 7 Octobre.

Jean-Bernard Pietrzak, trésorier a rendu compte du bilan financier positif.

Avec l’assentiment du bureau Philippe Safer a été nommé secrètaire adjoint.

Nicole Leleu et Suzanne Letombe respectivement vice présidente et trésorière adjointe, sortantes du bureau, ont été reportées dans leurs fonctions respectives.

L’association fêtera ses 16 années d’existance le 14 Mars, ce qui prouve son sérieux et sa solidité malgré les coups foireux qui parfois lui ont été portés.

Quelques sujets récurrents ont été évoqués par les habitants des différents quartiers afin de les transmettre à la Mairie.

Dans une lettre ouverte à Nadine Lefebvre, Serge Griboval est revenu sur deux sujets épineux qui touchent le porte monnaie des Beuvrygeois.

1°) Le montant de la facture d’eau : L’abonnement au SIADEBP est doublé par rapport à Veolia, la taxe d’assainissement est supérieure et en plus 20€ par facture, soit 40€ par an qui sont à payer à Artois Com.

2°) La taxe d’habitation : Au delà de l’augmentation de la taxe d’habitation, pourquoi est elle attribuée à Artois com et non plus au conseil général, voire transférée à la commune comme il est dit dans la notice explicative.

Cantine, crèche, sécurité aux abords des écoles, propreté de la voirie, piscine, logements sociaux, ont été les autres sujets abordés.

Composition du nouveau bureau

Président : Serge Griboval,  Vice Présidente : Nicole Leleu,  Trésorier : Jean-Bernard PietrzaK

Trésorière Adjointe : Suzanne Letombe,  Secrètaire : Claude offre,  Secrètaire adjoint : Philippe Saffer

 

Voir article Voix Du Norddu Jeudi 10 Janvier2011

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:31

 

Voilà l'article de la Voix du Nord du 3 Janvier 2012 :

 

La commune bâtit à tour de bras mais sa population stagne.

 

La ville de Beuvry va-t-elle bientôt atteindre le seuil des 10 000 habitants ? ...

 

La municipalité se posait la question en... 1999 déjà quand l'INSEE lui communiquait des chiffres annonçant 9 397 Beuvrygeois et une progression de 7 % qui renversait la tendance après la décrue des années soixante et soixante-dix.

 

En voyant pousser les maisons comme des champignons entre l'hôpital et le lycée Marguerite-Yourcenar, on se dit que la barre a déjà été allégrement franchie. « Ce n'est pas le cas », dément Bernard Moulin, le premier adjoint au maire. En dépit d'une politique de construction volontariste, le population stagne. Principale explication : la taille moyenne des familles, ou des ménages comme disent les statisticiens, a rétréci. Et bien des parents se retrouvent seuls dans des maisons construites il y a trente ans, les enfants ayant quitté le nid.

 

Le programme de logements sociaux, encore évoqué au conseil municipal précédent Noël, devrait contribuer à redresser la courbe démographique. Nadine Lefebvre y avait annoncé 67 nouvelles habitations pour la période 2011-2013. Dans une commune possédant l'un des plus vastes territoires de la région (1 685 hectares), il reste de la place pour bâtir. 

 

Dommage qu'il ne faille que des logements sociaux pour redresser la courbe.

Comment attirer une population de jeunes travailleurs dans une ville où il n'y a pas de crèche pour y accueillir leurs enfants, pas de piscine, des projets d'antenne à proximité d'une école, des centres aérés qui n'ouvrent que les après midi pendant les petites vacances ? Oui Beuvry est une ville qui bouge, mais dans quel sens ?

 

L'analyse d'un blogueur local est intéressante : voir son article en cliquant ici.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 20:38

 

Au seuil de cette année nouvelle, l’équipe de Beuvry Avenir vous présente ses meilleurs vœux de santé, bonheur et prospérité pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Il y a un an de cela Beuvry Avenir évoquait quelques uns des problèmes de notre ville, qu’en est-il cette année, quel constat pouvons nous faire de l’année 2011 ? 

 

Le SIADEBP

La municipalité nous a imposé l’adhésion au SIADEBP, avant ce choix, une négociation tarifaire comme dans le Bruaysis fut elle abordée ? Une chose est sure la facture a bien augmenté.

Bien être des enfants

Un an après rien n’a changé, toujours des problèmes de cantine, d’accueil obligatoire en cas de grève des enseignants, de sécurité aux abords des écoles et des centres de petites vacances ouverts uniquement l’après midi, et toujours pas de crèche en vue. Manifestement, les couples salariés n’intéressent pas la municipalité car ce sont eux les plus pénalisés.

Voirie et propreté

Toujours la même chose, certaines rues situées dans des quartiers isolés sont oubliées. Indépendant de l’effort de communication et de photos sur le nettoyage des rues et les sacs pour déjections canines, l’état des chaussées et trottoirs est parfois préoccupant. Prenons par exemple la rue Mélot au Préolan qui est dans un état lamentable.

La piscine

BEUVRY : Cout d’une piscine 8 millions € selon la municipalité.

BAPAUME : Cout d’une piscine 2,5 millions €, dans le journal l’ECHO de Pas de Calais de décembre 2011. Cherchez l’erreur !

Le bulletin municipal de Janvier 2012 nous informe de la démolition de la piscine et de la réhabilitation du site, mais à quel prix ?

De plus, le manque cruel de piscines sur l’agglomération interpelle certains élus de la région, mais pas les nôtres !

Logements sociaux

Comme beaucoup d’autres villes nous n’avons pas les 20% de logements sociaux règlementaires.

Pourtant de nombreux logements sociaux privés ne sont pas reconnus comme tels.

Madame le Maire envisage donc de nouvelles constructions ; mais que deviendra notre ville à ce rythme là. Beuvry est essentiellement rurale, mais pour combien de temps encore. Verrons-nous les champs cultivés et les prairies disparaître entièrement ?

Autres constats sur le bulletin municipal

Toujours peu d’informations sur les conseils municipaux mais beaucoup de photos, le groupe majoritaire semble être toujours en campagne électorale. On nous en met plein la vue mais rien de ce qui est essentiel dans une ville.

En 2011, un bon point quand même pour la majorité : Le ramassage des encombrants réclamé depuis longtemps par les Beuvrygeois mais la rumeur dit que c’est pour mieux faire passer la pilule amère de la fermeture définitive de la piscine et autres détériorations des conditions de vie à Beuvry.

Bonne route pour 2012, Beuvry Avenir vous souhaite une bonne année.

 

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 18:20

réponse Artois Com

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 18:15

Intervention de Beuvry Avenir sur les nuisances de la Station d’épuration

 De mauvaises odeurs émanaient de la nouvelle station d’épuration et incommodaient les riverains.

Serge Griboval président de Beuvry Avenir et Albert Bailleul, membre de l’association, ont rencontré ces personnes et sont allés sur place constater ces désagréments.

Suite à cela notre président a alerté par courrier les responsables d’Artois Comm et une visite a été décidée avec toutes les personnes concernées.

Peu après Artois Comm nous a envoyé le courrier suivant avec les mesures prises à ce sujet.

 

Conclusion

Notre intervention a été bénéfique puisqu’il en résulte une nette amélioration au niveau de ces odeurs.

Espérons que les promesses d’évacuation des boues chaque année soient tenues.Nous resterons vigilants.

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 20:45

 

Bapaume : 4119 habitants, 1 piscine (bassin en inox)

Beuvry : 9111 habitants, 1 piscine condamnée à la démolition.

 

Quelle surprise pour nous Beuvrygeois de découvrir dans le journal l’ECHO du Pas de Calais de Décembre 2011 (page 3), que l’on peut avoir une piscine pour 3,5 millions d’Euros dont 1 million de voirie.

 

Ce qui veut dire que la piscine seule coute 2,5 millions d’euros.

 

Nous sommes loin des 8 millions d’Euros annoncés par Mme le Maire !

 

Le conseil municipal dans son entière composition a approuvé la fermeture de la piscine pour non conformité.

Mme le Maire a déclaré qu’une piscine nouvelle couterait 8 millions d’Euros.

 

A ce prix là nous aurions un bassin en or !

 

A Bapaume, ils se sont contentés d’un bassin en inox...

Au passage, notons que cette piscine est accessible aux personnes à mobilité réduite !

 

Mme le Maire est quand même conseillère générale, vice présidente de la communauté de communes Artois Comm.

Pourquoi n’userait elle pas des mêmes arguments que la CCRB (Communauté de communes de la région de Bapaume) et pourquoi ne pas plonger sur le dessein de mission H20, équipe affichant l’ambition de créer des piscines dans les territoires ruraux ?

Mme le Maire était donc avisée du projet de Bapaume, elle aurait pu s’en inspirer pour Beuvry.

Apparemment, elle et sa majorité n’en ont pas la volonté.

 

 

Nous n’avons plus qu’à espérer que nous n’attendrons pas 18 années pour avoir une piscine.

 

PISCINE BAPAUME

 

Cette réflexion n’a pas pour but de laisser entendre que nous avons la solution miracle.

Il s’agit d’une piste de travail que nous soumettons au collectif « Une piscine pour Beuvry » qui en fera bon usage.

Partager cet article
Repost0

Bienvenue Sur Notre Blog

  • : Beuvry Avenir
  • : Beuvry Avenir est une association de la loi 1901. Son but est de construire un cadre d’expression, de réflexion et d’action pour toutes les personnes intéressées par le développement et l’avenir de leur commune.
  • Contact

Recherche