Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 20:46

 

C’était la fête au parc de la Loisne, les gros calibres étaient présents !

 

Combien ce rassemblement va-t-il encore nous coûter ?

Quel personnel a t-il été mis au service de cette fête ?

Combien de Beuvrygeois ou d’associations Beuvrygeoises n’ont pas obtenu de salle depuis 4 ans, alors que les salles sont disponibles pour des rassemblements politiques (comme les primaires socialistes, ou autres festivités du parti) sur le dos des contribuables ?

 

 

La presse relate la présence de 400 personnes, mais il ne s’agit pas là d’un exploit et nous sommes conscients que ce ne sont pas 400 Beuvrygeois.

Percheron, Génisson, Dupilet, Janquin, toujours les mêmes. La fédération PS du Pas de Calais n’a pas renouvelé ses éléphants. Toujours la même ménagerie.

 

 

« Apprenez ce discours à vos enfants et petits enfants » disaient-ils en parlant de la prestation de F. Hollande au Bourget.

 

Nous à Beuvry Avenir on leur apprend autre chose :

Á une certaine période, Beuvry n’existait plus, elle avait été fusionnée avec Béthune par une équipe incompétente qui avait comme patron Noël Joseph dont l’ombre porte encore sur les vœux du parti socialiste.

Nous nous souvenons aussi que nous faisions du porte à porte afin de faire signer une pétition aux Beuvrygeois pour que Beuvry retrouve sa liberté et son indépendance.

 

« C’est une femme droite comme un I qui réenchante l’avenir de Beuvry » s’enflammait M. Janquin !

Nous nous souvenons aussi que Nadine Lefebvre, « droite comme un I », passait derrière nous pour prêcher la fusion. !

 

Aujourd’hui c’est « droite comme un I » et sans scrupule qu’elle est prête à revendre Beuvry ?

Pas besoin de faire Science-Po, ni même l’école du parti pour faire un constat :

Son élection au poste de Maire n’aura été qu’un tremplin pour accéder à d’autres fonctions.

 

Bien venu chez les chtis ?

Noël Josephe nous voit, il va nous souhaiter une bonne année en Flamand s’est exclamée Mme Gémisson. Nous ne comprenons pas le Flamand.

 

On pouvait s’attendre à des mouvements de terrain si l’on pompait (éventuellement à notre insu) sous le territoire de Beuvry mais de là à passer du bassin minier à la Flandres, c’est un vrai séisme !

 

En ce qui concerne la politique, nous ne doutons pas que M. Josephe avait des qualités, mais

pour la ville de Beuvry dont il était maire, il a « tellement bien » géré les finances qu’il a dû nous vendre à Béthune sans même demander l’avis des habitants.

Beuvry était très endettée, Béthune avait besoin de terrains pour s’étendre.

M. Joseph et son équipe (dont Nadine Lefebvre) n’ont pas cherché plus loin et ont procédé à la fusion de communes qui s’est faite par une délibération approuvée par la majorité PS des 2 conseils municipaux concernés.

Voilà comment fin 1993 nous avions perdu identité et liberté.

Merci M. Josephe.

Bien sûr, les plus jeunes se diront que « c’est du passé » mais bon nombre de Beuvrygeois qui ont vécu cette période ne peuvent oublier cet épisode douloureux.

Néanmoins, et malgré toutes les magouilles la défusion a eu lieu (à l’initiative de Beuvry Avenir).

 

M. Janquin qui a rendu hommage à Mme Lefebvre en s’enflammant pour celle qui venait d’accueillir les militants du PS dans une commune où une victoire collective a permis de reprendre une ville qui n’aurait jamais du quitter la gauche.

Il n’empêche que pendant les 10 années que la ville « a quitté la gauche », gérée de ce fait par une équipe apolitique, cela lui a permis de retrouver une santé financière appréciable dont bénéficie aujourd’hui Mme Lefebvre et sa majorité.

 

Nous ne voulions pas revenir sur le passé, mais là, on s’y sent obligés.

 

Sur le journal « la Voix du Nord » de ce vendredi 27 Janvier, on peut voir une photo des militants de la fédération socialiste. En y regardant de près on peut s’apercevoir qu’il ne s’agit pas de perdreaux de l’année.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:31

 

Voilà l'article de la Voix du Nord du 3 Janvier 2012 :

 

La commune bâtit à tour de bras mais sa population stagne.

 

La ville de Beuvry va-t-elle bientôt atteindre le seuil des 10 000 habitants ? ...

 

La municipalité se posait la question en... 1999 déjà quand l'INSEE lui communiquait des chiffres annonçant 9 397 Beuvrygeois et une progression de 7 % qui renversait la tendance après la décrue des années soixante et soixante-dix.

 

En voyant pousser les maisons comme des champignons entre l'hôpital et le lycée Marguerite-Yourcenar, on se dit que la barre a déjà été allégrement franchie. « Ce n'est pas le cas », dément Bernard Moulin, le premier adjoint au maire. En dépit d'une politique de construction volontariste, le population stagne. Principale explication : la taille moyenne des familles, ou des ménages comme disent les statisticiens, a rétréci. Et bien des parents se retrouvent seuls dans des maisons construites il y a trente ans, les enfants ayant quitté le nid.

 

Le programme de logements sociaux, encore évoqué au conseil municipal précédent Noël, devrait contribuer à redresser la courbe démographique. Nadine Lefebvre y avait annoncé 67 nouvelles habitations pour la période 2011-2013. Dans une commune possédant l'un des plus vastes territoires de la région (1 685 hectares), il reste de la place pour bâtir. 

 

Dommage qu'il ne faille que des logements sociaux pour redresser la courbe.

Comment attirer une population de jeunes travailleurs dans une ville où il n'y a pas de crèche pour y accueillir leurs enfants, pas de piscine, des projets d'antenne à proximité d'une école, des centres aérés qui n'ouvrent que les après midi pendant les petites vacances ? Oui Beuvry est une ville qui bouge, mais dans quel sens ?

 

L'analyse d'un blogueur local est intéressante : voir son article en cliquant ici.

Partager cet article
Repost0

Bienvenue Sur Notre Blog

  • : Beuvry Avenir
  • : Beuvry Avenir est une association de la loi 1901. Son but est de construire un cadre d’expression, de réflexion et d’action pour toutes les personnes intéressées par le développement et l’avenir de leur commune.
  • Contact

Recherche