Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:38

 

On nous avait habitué à la gratuité des journées du patrimoine. On se souvient aussi  des gratuités des spectacles (mini scènes) et des expositions qui avaient été faites, notamment à la Prévôté de Gorre, à l’église de Beuvry,et à la Belle Forrière.

Bien que ces spectacles et expositions  fussent gratuits sans obligation d’inscription pour y assister, bien qu’il eut fait beau temps, il y avait eu du monde, mais cette gratuité n’avait pas attiré une foule exceptionnelle.

La presse (Voix du Nord et Avenir de l’artois), nous informe que cette année un spectacle sera donné à Beuvry, et que si nous voulons y assister il nous faudra se faire inscrire à la maison de la poésie et débourser 5 €.

Peut être qu’une contribution attirera plus de monde ?

Mais pourquoi et pour qui les 5€ ?

Est ce que les plus démunis pourront accéder à ce spectacle ?

Pour une municipalité qui se targue de faire du social, nous espérons que oui.

A suivre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> Pourquoi 5 € ? Mystère !<br /> <br /> <br /> Mystère aussi l'intérêt de la presse locale pour cette fête plus d'un mois à<br /> l'avance ?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
P
<br /> Malheureusement, dans l'esprit du public, ces journées dédiées à la découverte se sont par erreur muées en "Journées de la Gratuité". Il faut dire que les<br /> annonces médiatiques et médiatisées portées à la connaissance du commun des mortels d’une manière édulcorée y sont pour beaucoup dans cette croyance.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Beaucoup de gens attendent donc simplement les Journées du Patrimoine pour visiter gratuitement des sites qui sont payants le reste de l'année.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il est bon de préciser que la gratuité ne fait pas partie de l'esprit des Journées du Patrimoine.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Il est donc possible de pouvoir visiter certains musées qui participent à cette manifestation mais la gratuité des lieux visités n'est pas<br /> obligatoire et la fixation des tarifs en ce qui concerne les domaines privés ou ceux qui dépendent des collectivités locales ou d'établissements publics est décidée librement par les<br /> propriétaires ou les gestionnaires des lieux.<br /> <br /> <br /> <br /> En revanche, la gratuité est quasiment toujours systématique pour la visite des monuments publics qui<br /> dépendent de l'Etat ainsi que pour les musées qui portent le Label « Musée de France ».<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> On aurait pu espérer qu’à Beuvry (62660), LA commune dont la maire et  son équipe (re)bondissante se disant très impliquées dans les milieux et lieux à<br /> vocation culturelle et dans leur vulgarisation, seraient à la pointe de la mise à portée des personnes et familles à revenus modestes et/ou nombreuses de cet accès ponctuel à diverses formes de<br /> culture.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Mais hélas, gauchement, afin de ne pas endetter la commune dans une action de prestige, on a préféré demander une participation…<br /> Modeste ?<br /> <br /> <br /> Mais quand une famille (2 parents + 3 enfants) doit cumuler 25 € (ou 164 Francs) pour une seule manifestation à Bellenville… alors qu’il y aura<br /> encore tant de choses à voir dans Beuvry.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Mais cette participation comprend peut-être la visite du site de la future antenne devant rayonner sa poésie potentiellement cancérigène (source O.M.S.) sur tout<br /> Beuvry ?<br />
Répondre
D
<br /> Pour une fois qu' il y a quelque chose d'intéressant à BEUVRY , c'est payant ! Mais est-ce bien normal de faire payer pendant les journées du patrimoine ? encore de la petite cuisine politique<br /> locale ?<br />
Répondre

Bienvenue Sur Notre Blog

  • : Beuvry Avenir
  • : Beuvry Avenir est une association de la loi 1901. Son but est de construire un cadre d’expression, de réflexion et d’action pour toutes les personnes intéressées par le développement et l’avenir de leur commune.
  • Contact

Recherche